Une Semaine Difficile pour le Cuivre, l’Aluminium et le Nickel

Le marché des métaux fait face à une semaine de turbulences, avec le cuivre enregistrant sa plus mauvaise performance en près de 11 mois. Cette situation est principalement due à la vigueur du dollar américain et à des stocks abondants.

Le Cuivre en Perte de Vitesse

Actuellement, le cuivre, pour une livraison à trois mois, a réussi à effacer une partie de ses pertes récentes pour revenir à son niveau d’ouverture, à 7 900 $ par tonne. Cependant, depuis le début de la semaine, il a subi une baisse de 4,6 %, une chute que l’on n’avait pas vue depuis novembre 2022.

L’Aluminium dans une Situation Délicate

L’aluminium, de son côté, a connu une semaine difficile malgré un timide rebond de 0,2 % depuis l’ouverture. Ses pertes s’élèvent à 4,7 % sur la semaine, une performance qu’on n’avait pas observée depuis février dernier.

Le Nickel en Difficulté Continue

Le nickel ne semble pas échapper à cette tendance baissière, enregistrant sa quatrième séance consécutive de baisse et se dirigeant vers une cinquième semaine consécutive en territoire négatif.

Prévisions Moroses pour les Métaux

Bien que les performances actuelles des métaux soient moroses, il se pourrait que le pire ne soit pas encore passé. Selon les prévisions de Citi, les cours pourraient reculer de 5 à 10 % supplémentaires d’ici à la fin de l’année. La banque anticipe que le cours du cuivre atteindra 7 500 $ dans les trois prochains mois, et se situera entre 7 500 et 8 500 $ dans les six à neuf mois à venir.

La Poussée Persistante du Dollar

En parallèle, le dollar américain continue sa progression et se prépare à afficher sa douzième semaine consécutive de gains. Cette tendance renchérit le coût des métaux libellés en dollars pour les détenteurs d’autres devises.

Des Stocks de Cuivre en Hausse

En outre, les inventaires de cuivre sur le London Metal Exchange (LME) ont atteint 169 900 tonnes, leur niveau le plus élevé depuis mai 2022, ce qui exerce une pression supplémentaire sur les prix du cuivre.

D’autres Métaux en Baisse

L’aluminium a réussi à rebondir légèrement, mais il reste en baisse de 4,7 % sur la semaine, marquant sa plus importante dégringolade depuis le mois de février. Le nickel, quant à lui, affiche sa quatrième baisse consécutive et devrait connaître sa cinquième semaine consécutive de déclin.

Le Bilan de la Semaine pour d’Autres Métaux

Le zinc a chuté de 0,3 % à 2 470 $ par tonne, enregistrant des pertes chaque jour de la semaine et se dirigeant vers sa plus grande baisse hebdomadaire depuis décembre de l’année dernière. Le plomb, bien qu’en hausse de 0,1 % à 2 137,50 $ par tonne, est en baisse de 1,5 % sur la semaine, marquant ainsi sa troisième semaine consécutive de déclin. Le seul métal à afficher des gains hebdomadaires au sein du complexe des métaux de base est l’étain, qui reste stable à 24 139 $ par tonne, avec une augmentation de 0,8 %.

Conclusion

En résumé, le marché des métaux traverse une période difficile marquée par une baisse significative du cuivre, de l’aluminium et du nickel. Les prévisions pessimistes de Citi suggèrent que cette tendance baissière pourrait se poursuivre, avec des implications potentiellement importantes pour l’industrie des métaux et les marchés financiers dans les mois à venir.

 

Voir aussi:

Call Now Button