Rebond des cours du cuivre à Londres : Le Dollar Faible Avantage le Métal Rouge

Les cours du cuivre ont connu un rebond à Londres, bénéficiant de la faiblesse du billet vert. Toutefois, les investisseurs restent prudents en raison des données économiques chinoises décevantes qui continuent de planer dans l’air.

Rebond du cuivre soutenu par la faiblesse du dollar

Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a enregistré une hausse de 0,2 % à 8 507,50 $/t. Cette augmentation vient après une baisse de 2,1 % lors de la séance précédente, qui a été la chute la plus importante en trois semaines. Parallèlement, sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le contrat le plus échangé a reculé de 0,8 % à 68 460 yuan/t (9 548,12 $).

Cette remontée du cuivre est soutenue par l’affaiblissement de l’indice du dollar, qui évolue autour d’un creux d’un an. Les investisseurs sont dans l’attente de nouvelles données pour évaluer l’avenir du billet vert, en particulier concernant le risque d’une chute due à une inflation plus faible que prévu.

Les perspectives chinoises pourraient réveiller la demande en métaux

Malgré les données économiques décevantes de la Chine, les autorités du pays ont annoncé des mesures visant à améliorer la consommation et à stimuler la demande dans les secteurs automobile et électronique, ainsi qu’à augmenter les revenus par foyer. Ces initiatives pourraient potentiellement raviver la demande en métaux.

Toutefois, les chiffres économiques peu encourageants ne sont pas passés inaperçus. L’appétit pour le cuivre, qui est souvent considéré comme un indicateur de la santé économique mondiale, reste relativement modéré.

« Ce que l’on voit ce matin, c’est l’effet rebond des cessions d’hier. Les mesures chinoises ont déjà été prises en compte, cela se voit dans les faibles volumes », commente un courtier, qui souligne également que « le dollar va rester faible ».

Analyse des fluctuations des cours des autres métaux

Le cuivre n’est pas le seul métal à subir des variations sur les marchés. Le London Metal Exchange a également enregistré des évolutions pour d’autres métaux.

  • L’aluminium a connu une légère hausse de 0,1 % à 2 257,50 $/t.
  • Le nickel a augmenté de 0,3 % à 21 125 $/t.
  • Le plomb a progressé de 0,1 % à 2 102 $/t.
  • L’étain a enregistré une légère hausse de 0,1 % à 28 400 $/t.
  • Le zinc, en revanche, a légèrement baissé de 0,2 % à 2 406,50 $/t.

Sur le Shanghai Futures Exchange, les fluctuations des cours des métaux ont également été observées :

  • Le nickel a reculé de 2 % à 164 040 yuan/t.
  • Le zinc a chuté de 0,4 % à 20 245 yuan/t.
  • L’étain a enregistré une baisse de 0,6 % à 231 590 yuan/t.
  • Le plomb a connu une légère hausse de 0,1 % à 15 715 yuan/t.
  • L’aluminium a augmenté de 0,2 % à 18 255 yuan/t.

Conclusion

En conclusion, le rebond des cours du cuivre à Londres, soutenu par la faiblesse du dollar, offre des perspectives mitigées sur les marchés. Alors que les investisseurs guettent de nouvelles données économiques pour évaluer le billet vert, les mesures annoncées par la Chine pourraient potentiellement raviver la demande en métaux. Cependant, les données économiques décevantes continuent d’influencer l’appétit pour le cuivre, qui reste un indicateur clé de la santé économique mondiale. La situation des autres métaux est également variable, reflétant les incertitudes présentes sur les marchés internationaux. Les prochains développements économiques et politiques seront déterminants pour la direction que prendront les cours des métaux. Les investisseurs doivent donc rester prudents et attentifs aux évolutions du marché dans les prochaines semaines.

Voir aussi:

Call Now Button