L’évolution à la baisse des prix du cuivre cette semaine

En début de semaine, les cours du cuivre ont amorcé une tendance à la baisse. Cette évolution est en grande partie attribuée à une appréhension du risque, résultant de perspectives monétaires décevantes. Les taux d’intérêt américains pourraient bien rester à des niveaux élevés pendant une période plus prolongée que ce qui avait été anticipé. De plus, en Chine, les achats de cuivre ont marqué un ralentissement notable en raison de l’approche du festival de la mi-automne.

Les chiffres actuels du marché

Sur le London Metal Exchange (LME), la cotation du cuivre pour une livraison à trois mois affiche une baisse de 0,3 %, s’établissant à 8,198 $ par tonne. De son côté, sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le contrat le plus négocié, avec une échéance en novembre, demeure stable à 67,790 yuan par tonne, soit l’équivalent de 9,282.11 $.

Impact des politiques monétaires sur les marchés

Les principales banques centrales à l’échelle mondiale, y compris la Réserve fédérale des États-Unis, ont récemment annoncé leur intention de maintenir les taux d’intérêt à des niveaux élevés aussi longtemps que nécessaire pour contrer l’inflation. Cette politique monétaire pourrait potentiellement affaiblir la croissance économique et entraîner une diminution de la demande en métaux. En outre, des taux d’intérêt américains élevés sont généralement corrélés à un dollar fort, ce qui rend les métaux libellés en dollars plus coûteux pour les détenteurs de devises étrangères.

La fermeture des marchés chinois

Un élément à prendre en considération est la fermeture imminente des marchés chinois, qui représentent près de la moitié de la consommation mondiale de cuivre. Cette fermeture est liée à une célébration nationale, le festival de la mi-automne, et s’étendra du 29 septembre au 6 octobre. Cette période de fermeture a généré un certain stockage préventif, bien que la prime sur place demeure plus faible que prévu. En conséquence, les prix du cuivre continuent de faire face à un risque de baisse.

Les chiffres du marché chinois

La prime sur place pour le cuivre en Chine, telle que mesurée par SMM-CU-PND, a connu une reprise récente pour atteindre 115 yuans par tonne le 22 septembre, par rapport à une décote de 30 yuans observée le 14 septembre. Néanmoins, elle reste bien en deçà de la prime de 640 yuans enregistrée en juin. De plus, les stocks de cuivre dans les entrepôts enregistrés auprès du LME ont atteint leur plus haut niveau depuis mai 2022, atteignant 162 900 tonnes, selon les données les plus récentes, exerçant ainsi une pression supplémentaire sur les prix.

Évolution des autres métaux

En ce qui concerne les autres métaux, l’aluminium sur le LME a connu une baisse de 0,5 %, s’établissant à 2 228,50 $ la tonne, le nickel a chuté de 0,4 % à 19 340 $, le zinc a enregistré une baisse de 1,4 % à 2 525 $, le plomb a baissé de 1,1 % à 2 190,50 $, tandis que l’étain a reculé de 0,6 % à 26 100 $.

Sur le ShFE, l’aluminium a légèrement diminué de 0,1 % pour atteindre 19 305 yuans la tonne, le zinc a légèrement baissé de 0,1 % à 21 615 yuans, tandis que le nickel a augmenté de 0,5 % pour s’établir à 157 580 yuans, le plomb a progressé de 0,2 % à 16 830 yuans, et l’étain a enregistré une hausse de 2,2 % pour atteindre 222 370 yuans.

Voir aussi:

Call Now Button