Les métaux non-ferreux en hausse: Le dollar faible stimule les cours

Les métaux non-ferreux affichent une tendance à la hausse, favorisée par la chute du dollar américain, rendant ainsi les métaux libellés en dollar plus attractifs pour les détenteurs d’autres devises. Les représentants de la Réserve fédérale ont également indiqué que la politique de resserrement monétaire touchait à sa fin, ce qui contribue à l’optimisme du marché.

Les cours en progression sur le LME et le ShFE

Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre à trois mois enregistre une augmentation de 0,4 %, atteignant 8 409,50 $/t. Sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le contrat le plus échangé (échéance août) progresse de 0,3 %, atteignant 68 050 yuan/t (9 443,52 $). Dans l’ensemble, la plupart des métaux enregistrent une tendance à la hausse, à l’exception de l’étain qui connaît une baisse de 1,1 %.

Les incertitudes économiques chinoises freinent la progression des cours

Malgré cette hausse générale, les cours des métaux non-ferreux restent relativement contenus en raison des mauvaises données économiques en provenance de Chine. Le retard du plan de relance suscite des inquiétudes quant à l’évolution future. Les chercheurs de BMI prévoient une forte volatilité des cours dans les mois à venir, avec une attention particulière portée aux fluctuations du dollar, ainsi qu’aux perspectives de l’industrie chinoise et du secteur du bâtiment.

La prime Yangshan en baisse, signe d’incertitude sur la demande

La prime Yangshan, qui concerne le cuivre importé en Chine, enregistre une légère baisse après avoir atteint un pic la semaine précédente. Cette situation témoigne des incertitudes persistantes concernant la demande et les politiques de relance en Chine. Les investisseurs restent prudents et surveillent attentivement l’évolution des cours, dans l’espoir d’une meilleure visibilité pour prendre des décisions éclairées.

Perspectives futures : fluctuations et incertitudes

Dans l’ensemble, les métaux non-ferreux connaissent une période de fluctuations et d’incertitudes. Bien que la faiblesse du dollar stimule temporairement les cours, les données économiques chinoises et l’absence de mesures de relance significatives continuent de peser sur les perspectives du marché. Les mois à venir seront donc cruciaux pour observer l’évolution des cours et voir si les attentes de reprise économique se concrétisent.

Voir aussi:

1 réflexion au sujet de « Les métaux non-ferreux en hausse: Le dollar faible stimule les cours »

Les commentaires sont fermés.

Call Now Button