Léger repli du dollar stimule le cuivre

Le marché du cuivre réagit favorablement au recul du dollar en cette matinée. Cependant, les perspectives restent mitigées en raison des inquiétudes économiques en Chine. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois affiche une hausse de 0,3 % depuis l’ouverture, atteignant 8 045 $ par tonne. Cette progression vient en partie compenser les pertes enregistrées la veille (-1 %).

Dollar en baisse : Attente des minutes de la Réserve fédérale

Le dollar évolue actuellement à son niveau le plus bas des deux dernières semaines. Les investisseurs sont en attente de la publication des minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, prévue pour aujourd’hui. Ils cherchent des indices pour confirmer la tendance qui se dessine, à savoir l’absence de relèvement des taux en novembre, comme suggéré par certaines déclarations récentes de responsables de la Fed.

Crise du secteur immobilier chinois : Source d’inquiétudes

La crise du secteur immobilier chinois demeure une préoccupation majeure pour les opérateurs. Les récentes déclarations de Country Garden, géant de l’immobilier, mettent en lumière la menace de défaut de paiement qui pèse sur le secteur. Cela compromet les espoirs de reprise de la demande en Chine. Ces préoccupations, associées à la faiblesse de la demande internationale, ont conduit le Fonds monétaire international (FMI) à réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour l’économie chinoise.

Prévisions mitigées pour la demande en cuivre en octobre

Les analystes de Meierya estiment que la demande en cuivre devrait rester stable en octobre, tout en anticipant de possibles nouvelles baisses des cours. Cette situation résulte en grande partie des incertitudes qui pèsent sur la conjoncture économique mondiale, en particulier en Chine.

Impact positif de la faiblesse du dollar sur les métaux

La baisse du dollar offre un avantage aux investisseurs étrangers qui souhaitent acquérir des métaux, car ces derniers sont libellés en dollar. Ainsi, une devise américaine moins forte rend les métaux plus accessibles pour les acheteurs étrangers.

Le secteur immobilier chinois en crise pèse sur la demande de métaux

La crise du secteur immobilier en Chine, qui est le plus grand consommateur de métaux, exerce une pression à la baisse sur la demande de ces matières premières. L’avertissement émis par Country Garden concernant ses dettes offshore contribue à cette incertitude.

Révision à la baisse des prévisions de croissance chinoise par le FMI

En réponse à la crise du secteur immobilier et à la faiblesse de la demande mondiale, le FMI a décidé de réduire ses prévisions de croissance pour la Chine. Cette décision traduit l’impact significatif de la situation actuelle sur l’économie chinoise et mondiale.

Évolution des prix des métaux sur le LME

Sur le London Metal Exchange, on observe une hausse de 0,3 % du cuivre à trois mois, atteignant 8 045 $ par tonne, par rapport à la séance précédente où il avait chuté de 1 %. Les autres métaux, tels que l’aluminium, l’étain, le zinc, le plomb et le nickel, connaissent des variations de prix similaires.

Marché des métaux en Chine

En Chine, les prix de l’aluminium progressent de 0,3 %, s’établissant à 19 160 yuans par tonne. En revanche, le zinc, le plomb, le nickel et l’étain enregistrent des baisses de prix. Ces fluctuations reflètent l’impact de la crise immobilière et de l’incertitude économique sur la demande intérieure chinoise.

Conclusion

Le marché du cuivre est influencé par plusieurs facteurs, notamment la faiblesse du dollar, la crise du secteur immobilier chinois et les prévisions de croissance révisées à la baisse par le FMI. Ces éléments contribuent à créer un environnement instable pour les métaux et nécessitent une vigilance constante de la part des investisseurs.

 

Voir aussi:

Call Now Button