Le marché du cuivre et des métaux: une situation volatile

La scène du marché des métaux, en particulier du cuivre, est actuellement caractérisée par une grande volatilité. Le cuivre, surnommé le « métal rouge », a connu des hauts et des bas la semaine dernière, provoquant de l’incertitude parmi les opérateurs. Cette situation a également eu un impact sur d’autres métaux.

Cours du cuivre

Le cours du cuivre a chuté la semaine dernière sur le London Metal Exchange (LME), atteignant un plus bas de plus de quatre mois à 7 850 dollars (7 400 euros) le jeudi 5 octobre. Cette baisse s’explique par une offre abondante sur le marché et la vigueur du dollar, qui exerce une pression sur les matières premières. En seulement quelques jours, le cours du cuivre est passé de 7 958 dollars (7 500 euros) à 7 980 dollars. Les dernières projections de l’International Copper Study Group (ICSG) semblent plus optimistes quant à l’offre mondiale de cuivre, avec une production accrue en Chine, en Inde, en Indonésie et aux États-Unis. Cette situation reflète la bonne santé de l’offre, expliquant pourquoi le cours du cuivre n’a pas connu une baisse plus importante malgré ces chiffres.

En Chine

La Chine, qui est un acteur clé sur le marché du cuivre, a vu les ventes de maisons neuves continuer à reculer malgré les mesures de soutien gouvernementales. Cela suscite des préoccupations quant à l’efficacité des mesures macroéconomiques du gouvernement chinois. En outre, les États-Unis ont publié des chiffres sur l’emploi montrant une croissance nettement supérieure aux attentes en septembre. Cette situation renforce l’économie américaine et pourrait inciter la Réserve fédérale à relever ses taux d’intérêt. Le renforcement du dollar, qui est la devise de référence sur le marché du cuivre, diminue le pouvoir d’achat des investisseurs utilisant d’autres monnaies, ce qui pèse sur la demande de cuivre.

Les stocks de cuivre du LME continuent d’augmenter et dépassent maintenant les 170 000 tonnes, soit une augmentation de plus de 200 % depuis la mi-juillet. Cette abondance de métal se traduit par un écart croissant entre le cours comptant et le cours à trois mois, qui a atteint 74,75 $ par tonne vendredi, se rapprochant de son record de 31 ans établi la semaine précédente.

Perspectives positives malgré les turbulences

Malgré ces turbulences, de nombreux acteurs du marché restent optimistes quant aux perspectives à long terme du cuivre. Un sondage mené lors de la LME Week à Londres révèle que 53 % des personnes interrogées estiment que le cuivre a le potentiel de connaître la plus forte hausse en 2024.

Cependant, le marché demeure instable en raison de facteurs tels que le conflit en Israël, qui ajoute une dose d’incertitude supplémentaire. Cette inquiétude se traduit par une hausse du prix de l’or, qui continue de jouer son rôle de valeur refuge.

Le zinc souffre de ses excédents de production

D’autres métaux connaissent également des baisses de prix. L’aluminium HG perd environ 50 dollars, atteignant 2 200 dollars. Le zinc perd 100 dollars, s’établissant à 2 430 dollars. Les prévisions laissent entendre un excédent de production de zinc d’environ 248 000 tonnes d’ici fin 2023, alors que les estimations précédentes tablaient sur un déficit de 45 000 tonnes. En revanche, le plomb perd 30 dollars, atteignant 2 110 dollars. Quant au nickel, son prix reste stable à 18 450 dollars. L’étain enregistre une progression à 24 400 dollars, avec une hausse de 400 dollars.

Les récentes fluctuations du marché du cuivre ont perturbé les échanges, et les professionnels du recyclage se tournent vers le salon Pollutec à Lyon. La demande de déchets de métal rouge ne semble pas s’améliorer, même avec le ralentissement de la collecte, ce qui préoccupe les observateurs.

Stabilité des prix des métaux aux États-Unis

Aux États-Unis, les prix des métaux recyclés restent globalement stables. Les prix du cuivre, du laiton et du bronze ont augmenté, tandis que les prix de l’aluminium sont restés inchangés. Les prix de l’acier sont également stables.

 

Voir aussi:

Call Now Button