Le Déclin des Métaux Non-ferreux en Chine et ses Implications sur les Marchés Internationaux

Le mardi 31 octobre a marqué un déclin significatif pour les cours des métaux non-ferreux, en raison de la baisse inattendue de l’activité industrielle en Chine, un événement aux implications mondiales. Dans cet article, nous analyserons les raisons de ce recul, ses répercussions sur le marché et les facteurs sous-jacents qui ont contribué à cette situation.

Une Baisse Inattendue de l’Indicateur Chinois

L’indicateur clé, le purchasing managers’ index (PMI) chinois, a chuté à 49.5 en octobre, un chiffre en conflit avec les récents signes de reprise économique. Cette réduction est principalement due à un ralentissement dans les secteurs des services et de la construction, signalé par le PMI des entreprises non-manufacturières.

Impacts sur le Cuivre

Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre à trois mois a enregistré une baisse de 0,4 %, s’établissant à 8,107.50 $/t. De même, sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le contrat le plus échangé, échéance décembre, a perdu 0,1 %, atteignant 67.240 yuan/t (9,189.31 $). Cette situation a fait réagir Sandeep Daga, analyste pour le Metal Intelligence Centre, qui souligne que les outils monétaires et fiscaux traditionnels en Chine semblent avoir atteint leurs limites.

Conséquences sur d’Autres Métaux Non-ferreux

Les contrats de cuivre et de nickel du LME sont en passe de clore le mois d’octobre en baisse, marquant ainsi leur troisième mois baissier. Le zinc, quant à lui, s’apprête à enregistrer sa plus importante baisse mensuelle depuis mai. Pour l’aluminium, il s’agira de sa plus grande chute depuis juin.

Le lundi 30 octobre, une lueur d’espoir est appaLe Déclin des Métaux Non-ferreux en Chine et ses Implications sur les Marchés Internationauxrue avec des signes de stabilisation de la demande chinoise, en conjonction avec une diminution des stocks et un affaiblissement du dollar. Le cuivre sur le LME a affiché un gain de plus de 1 % depuis l’ouverture, atteignant 8,194 $/tonne, un niveau inégalé depuis le 2 octobre. Les bénéfices des entreprises chinoises en septembre ont également contribué à renforcer le sentiment positif, confirmant les bonnes performances d’août.

Impact de la Réserve Fédérale Américaine

Une autre variable en jeu est la décision de la Réserve fédérale américaine concernant les taux d’intérêt, qui pourrait influencer le dollar et, par conséquent, les métaux du complexe. La prudence des investisseurs avant cette réunion a également affecté les cours de l’or, malgré les tensions au Moyen-Orient qui maintiennent son soutien.

Un Souffle de Dynamisme Chinois

Le dynamisme chinois a insufflé de l’élan au marché, contribuant à la hausse des cours de la plupart des métaux non-ferreux. Sur le LME, le cuivre pour livraison à trois mois a gagné 0,3 %, atteignant 8,126 $/t. Le contrat le plus échangé, échéance décembre, sur le ShFE a augmenté de 1,2 %, atteignant 67,400 yuan/t (9,210.54 $).

La Hausse de la Prime Yangshan

Une indication significative de la demande de cuivre en Chine est la prime Yangshan sur le cuivre importé, qui a atteint 91,50 $ en fin de semaine dernière. Cela représente plus du triple de son niveau au début d’août et son niveau le plus élevé depuis novembre 2022.

Amélioration des Profits des Industriels Chinois

Les profits des industriels chinois ont augmenté pour le deuxième mois consécutif en septembre, un signe de stabilité économique bienvenu. Le gouvernement chinois a également annoncé de nouvelles mesures de relance, et les autorités ont récemment approuvé l’émission d’obligations pour stimuler l’économie.

Baisse des Stocks de Cuivre

Une autre dynamique positive est la contraction des stocks de cuivre, à la fois sur le LME, le ShFE et le CME, qui a permis aux cours de se renforcer. Les stocks du ShFE ont atteint leur niveau le plus bas depuis février.

Déclin des Primes sur l’Aluminium

Cependant, il convient de noter que les primes sur le marché européen de l’aluminium ont continué de baisser en raison de la contraction de la demande. Les primes sur les lingots d’aluminium P1020 dédouanés, départ entrepôts de Rotterdam, ont reculé à 200-215 $/t, contre 210-225 $/t la semaine précédente.

Conclusion

En conclusion, le déclin des métaux non-ferreux en Chine a des répercussions significatives sur les marchés mondiaux. Les fluctuations des cours du cuivre, du zinc, du nickel et de l’aluminium sont étroitement liées à la performance économique chinoise et aux politiques monétaires et fiscales mises en œuvre. Les investisseurs restent attentifs aux signes de stabilisation de la demande chinoise et aux décisions de la Réserve fédérale américaine pour anticiper les évolutions futures sur le marché des métaux non-ferreux.

 

Voir aussi:

Call Now Button