Hausse du cuivre soutenue par le dollar faible et l’espoir de relance en Chine

Une troisième semaine de hausse s’annonce pour le cuivre, tirant profit d’une faiblesse du dollar et de l’espoir de nouvelles mesures de relance économique en Chine.

Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison dans trois mois atteint des niveaux jamais vus depuis cinq semaines, affichant une progression de plus de 2,6 % depuis le début de la semaine. La tendance haussière se maintient également à Shanghai, où le contrat le plus actif a augmenté de 1 % depuis l’ouverture.

Le dollar, quant à lui, atteint son plus bas niveau en cinq semaines suite à l’annonce d’une pause dans la hausse des taux d’intérêt aux États-Unis. La Réserve fédérale a en effet décidé de maintenir le statu quo lors de sa réunion de mardi et mercredi, bien qu’elle ait précisé que de nouvelles augmentations seraient nécessaires dans les mois à venir.

De plus, les investisseurs et les analystes semblent de plus en plus convaincus que de nouvelles mesures de soutien à l’économie chinoise sont imminentes, celle-ci ayant du mal à se remettre des mesures de confinement strictes mises en place pendant la pandémie.

Cependant, il convient de rappeler que la demande chinoise de cuivre reste faible, selon les acteurs du marché.

Par ailleurs, la production de barres de cuivre a augmenté de 7,6 % en mai, en raison de la baisse des prix, selon le Shanghai Metals Market.

 

Voir aussi:

 

Call Now Button