Le cuivre et le zinc en plein essor

cuivre en hausse

Le cuivre a connu une matinée faste, atteignant son plus haut niveau en cinq semaines. Cette performance est attribuée à des données commerciales chinoises meilleures que prévu. Le contrat à trois mois du cuivre s’apprécie de 0,85% à 8.650 $/t, une valeur inédite depuis le 31 janvier.

Données chinoises encourageantes

Dan Smith, d’Amalgamated Metal Trading, attribue la hausse à des chiffres du commerce chinois « relativement robustes », avec des exportations en progression et des importations de cuivre en hausse. Cela suggère un possible redémarrage de la consommation chinoise.

Zinc et autres métaux

Le zinc n’est pas en reste, avec une progression de 1,5% à 2.531 $/t, stimulée par la fermeture de 20% des capacités de la fonderie Seokpo de Young Poong Corp. en Corée du Sud. Les tensions sur l’approvisionnement en concentrés contribuent également à la fermeté des cours du zinc.

L’aluminium (+0,96% à 2.256 $/t), le nickel (+0,9% à 17.875 $/t) et l’étain (+7% à 27.400 $/t) affichent également des hausses. Le plomb se distingue avec la plus forte progression : +1,55% à 2.097 $/t.

L’or atteint un nouveau record

L’or poursuit son ascension à Londres, atteignant un nouveau record absolu à 2.161,09 $/once. Cette performance est alimentée par la perspective de baisses de taux aux États-Unis cette année.

En résumé

  • Le cuivre atteint un pic de cinq semaines grâce aux données commerciales chinoises.
  • Le zinc progresse en raison d’une réduction de la production en Corée du Sud.
  • Les autres métaux de base affichent également des hausses.
  • L’or atteint un nouveau record absolu.

 

Voir aussi:

2 réflexions au sujet de “Le cuivre et le zinc en plein essor”

Les commentaires sont fermés.

Call Now Button