Le cuivre en hausse malgré un dollar faible et une demande chinoise incertaine

Londres, 11 mars 2024 – Le cuivre sur le marché du London Metal Exchange (LME) a progressé ce lundi, soutenu par la baisse des stocks et les tensions sur l’approvisionnement mondial, malgré un dollar américain plus faible et des perspectives de demande chinoise peu encourageantes.

Le cuivre à trois mois en hausse de 0,5%

Le contrat à trois mois du métal rouge a augmenté de 0,5% à 8.618 $/t en fin de matinée à Londres. Vendredi, il a atteint un pic de cinq semaines à 8.689 $/t.

Des stocks en baisse et des perturbations de l’approvisionnement soutiennent les prix

Les stocks de cuivre du LME ont chuté de plus de 30% depuis fin décembre, à 110.850 tonnes, ce qui a contribué à soutenir les prix. Des perturbations dans les mines de cuivre depuis décembre ont également affecté les marges des fonderies chinoises et menacent de réduire la production.

Le dollar faible et la demande chinoise incertaine limitent la hausse

Un dollar américain plus faible, qui rend les matières premières libellées en dollars plus attractives pour les investisseurs étrangers, a également soutenu les prix du cuivre. Cependant, la faiblesse de la consommation en Chine et les perspectives de demande peu encourageantes ont limité la hausse.

Les autres métaux non ferreux en hausse

Le nickel a également progressé, avec une hausse de 0,7% à 18.140 $/t à mi-séance. Le zinc a augmenté de 0,8% à 2.547 $/t, l’aluminium de 0,3% à 2.246 $/t, le plomb de 0,8% à 2.121 $/t et l’étain de 0,2% à 27.565 $/t.

L’or stable après une série de records

L’or a évolué à l’équilibre à 2.176 $/l’once, après avoir atteint une série de records la semaine dernière.

Les investisseurs attendent les données économiques chinoises et américaines

Les opérateurs attendent les chiffres relatifs aux attributions de crédits en Chine et les chiffres de l’inflation américaine, qui dicteront la conduite de la Réserve fédérale américaine.

Le cuivre, un indicateur de la santé économique mondiale

Le cuivre est considéré comme un indicateur majeur de la santé économique mondiale. Sa performance est donc suivie de près par les investisseurs et les analystes.

Conclusion

Le cuivre est en bonne position pour poursuivre sa hausse à court terme, soutenu par la baisse des stocks et les tensions sur l’approvisionnement. Cependant, la demande chinoise et la politique monétaire américaine resteront des facteurs clés à surveiller.

 

Voir aussi:

Call Now Button