Hausse du cuivre après des pertes, mais une prudence persistante

Le marché du cuivre a amorcé la semaine en affichant des gains, ce qui a marqué une reprise après les pertes substantielles de la semaine précédente. Les observateurs du marché continuent de suivre de près la situation, alors que la demande chinoise semble résiliente, mais que la menace d’une nouvelle hausse des taux aux États-Unis demeure une préoccupation majeure pour le métal rouge.

Hausse modérée du cuivre sur le LME

Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre destiné à une livraison dans trois mois a progressé de 1,15 % depuis le début de la séance, se maintenant juste en dessous de la barre des 8 140 $ par tonne, au moment où ces lignes sont rédigées. Cela constitue une légère reprise après une chute de 2,7 % enregistrée la semaine précédente. Les investisseurs gardent un œil attentif sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), qui rouvre ses portes aujourd’hui après une semaine de congés. Le contrat le plus échangé avec échéance en novembre a enregistré une hausse de 0,2 %, atteignant 67 360 yuans (9 229,29 $) par tonne.

La demande en cuivre et en aluminium persiste malgré la crise immobilière chinoise

Malgré la crise persistante dans le secteur immobilier chinois, la demande en cuivre et en aluminium demeure plus robuste que prévu. Cela s’explique en grande partie par le soutien inattendu provenant des secteurs des appareils ménagers, des véhicules électriques, ainsi que de l’énergie éolienne et solaire. Les négociants, producteurs et analystes s’accordent à dire que ce soutien inattendu permet aux deux métaux de maintenir leur progression.

Impact des chiffres de l’emploi américain sur le marché

Par ailleurs, les chiffres de l’emploi américain publiés vendredi dernier ont révélé que les créations d’emplois étaient nettement supérieures aux attentes pour le mois de septembre. Enregistrant un pic sur une période de huit mois, ces chiffres soulignent la persistance de la robustesse de l’économie américaine. Cette tendance pourrait encourager la Réserve fédérale à envisager une augmentation de ses taux d’intérêt.

Les défis persistants du marché chinois et les incertitudes internationales

Malgré ces développements, le marché du cuivre demeure confronté à plusieurs défis, notamment en Chine. La situation préoccupante sur le marché immobilier chinois continue d’inquiéter les acteurs du marché. De plus, les récentes tensions militaires entre Israël et le groupe islamiste Hamas ajoutent une dose d’incertitude aux marchés mondiaux.

Le rôle du dollar fort

En outre, la force du dollar américain exerce une pression à la hausse sur les prix des métaux, qui sont libellés en dollars. Cette tendance rend les métaux plus coûteux pour les détenteurs d’autres devises, ce qui pourrait éventuellement peser sur la demande et les prix.

Une augmentation significative des stocks de cuivre

Enfin, il est important de noter que les stocks de cuivre dans les entrepôts approuvés par le LME ont augmenté de plus de 200 % depuis la mi-juillet, atteignant leur niveau le plus élevé depuis mai 2022. Cette augmentation des stocks reflète également les incertitudes qui planent sur le marché.

Perspectives pour d’autres métaux

En ce qui concerne d’autres métaux, l’aluminium, le zinc, le plomb, l’étain et le nickel enregistrent des évolutions variables, reflétant la complexité du marché des métaux non ferreux.

Conclusion

En résumé, le marché du cuivre connaît une reprise timide après des pertes récentes, soutenu en partie par la résistance inattendue de la demande chinoise. Cependant, les incertitudes liées à la crise immobilière chinoise, les tensions géopolitiques et la force du dollar américain continuent de peser sur le marché. Les investisseurs restent donc prudents alors qu’ils observent de près l’évolution de ces facteurs clés dans les semaines à venir.

Voir aussi:

Call Now Button