Fluctuations des métaux industriels : Le cuivre s’envole suite aux mesures de soutien chinoises

Sur les marchés mondiaux, les métaux industriels tels que le cuivre et l’aluminium ont connu des évolutions contrastées récemment, influencées par des facteurs économiques et politiques. De même, les prix des déchets de cuivre et d’aluminium, également connus sous le nom de ferraille, ont été suivis de près par les acteurs de l’industrie. Dans ce rapport, nous examinerons les fluctuations récentes des prix de ces métaux et de leurs déchets.

Le cuivre en hausse grâce aux mesures de soutien de la Chine

Le cuivre, souvent surnommé « métal rouge », a enregistré une progression de 0,3% à Londres, atteignant 8.511 $/t par rapport à son cours d’ouverture de 8.458 $/t. À Shanghai, le cuivre connaît également une hausse de 0,1% à 9.566 $/t. Cette embellie est principalement due à l’annonce de la Chine concernant des mesures de soutien à son économie. Pékin a révélé un ensemble de politiques visant à dynamiser les secteurs automobile et électronique, deux piliers de son économie qui consomment d’importantes quantités de métaux. Ces initiatives font partie d’un train de mesures plus large destiné à relancer l’économie chinoise qui a montré des signes de ralentissement. En outre, la Chine prévoit également de faciliter l’accès aux crédits pour encourager les achats immobiliers, selon Bloomberg.

Des nouvelles encourageantes pour l’aluminium

Outre le cuivre, l’aluminium a également enregistré une progression depuis l’ouverture, avec une augmentation de 0,4% à 2.206 $/t. Le nickel et le zinc ne sont pas en reste, affichant une progression de 0,4% à 2.391 $/t et 0,6% à 21.410 $/t, respectivement. Quant au plomb, il ne reste pas à l’écart et gagne 0,66% à 2.122 $/t. Cependant, l’étain connaît une baisse de 0,23% à 28.650 $/t.

Limites de la progression des cours des métaux industriels

Malgré ces hausses, la progression des cours des métaux industriels reste limitée, en raison notamment de la croissance économique chinoise qui devrait être inférieure aux attentes cette année. En effet, tous les métaux, à l’exception de l’étain, s’orientent vers une contraction hebdomadaire.

Analyse des prix des déchets de cuivre

Le marché des déchets de cuivre, également suivi de près par les acteurs de l’industrie, a enregistré des variations récentes intéressantes.

Les prix de la ferraille de cuivre ont enregistré une légère baisse. Le prix de la ferraille d’alternateur est resté inchangé par rapport à la veille. En revanche, le prix du cuivre dénudé de type #1 et #2 a connu une diminution de 0,01 $/lb. Les prix du cuivre isolé de type #1 à 85% de récupération et du cuivre isolé de type #2 à 50% de récupération sont restés stables. Enfin, le cuivre léger de type #3 a enregistré une légère baisse de 0,01 $/lb.

En ce qui concerne les déchets de cuivre radiateur, les prix sont restés stables.

Conclusion

En conclusion, les métaux industriels, tels que le cuivre et l’aluminium, ont connu des évolutions différentes sur les marchés mondiaux en raison de facteurs économiques et politiques spécifiques. La Chine joue un rôle clé dans ces fluctuations avec l’annonce de mesures de soutien à son économie. Par ailleurs, les prix des déchets de cuivre ont également été influencés par ces évolutions. Il est essentiel pour les acteurs de l’industrie de surveiller de près ces tendances pour prendre des décisions éclairées dans un contexte économique en constante évolution.

 

Voir aussi:

Call Now Button