cuivre: Tensions sur le LME, espoirs sur le ShFE

Le mercredi a vu les cours du cuivre atteindre un pic de deux semaines, soutenus par de meilleures perspectives concernant la demande chinoise. Tandis qu’à Londres, les cours des métaux étaient en recul à l’approche d’une annonce importante de la Réserve fédérale américaine prévue pour la journée. Cette montée des cours du cuivre sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE) est un signe positif pour les investisseurs, car ils espèrent une amélioration de la demande grâce aux mesures de relance annoncées par les officiels chinois. Dans cet article, nous examinerons de plus près les facteurs qui soutiennent cette hausse des prix et les secteurs qui pourraient en bénéficier.

Une demande chinoise en hausse

Le contrat le plus échangé sur le ShFE, arrivant à échéance en août, a enregistré une hausse de 0,5 %, atteignant 69 150 yuan par tonne métrique (soit 9 664,71 dollars). Cela représente son niveau le plus élevé depuis le 11 juillet. Les investisseurs sont optimistes quant à une amélioration de la demande, suite à l’annonce des officiels chinois qui se sont engagés à soutenir l’économie avec des mesures de relance. Selon les analyses de Li Ye, analyste pour Shenyn & Wango Futures, les secteurs de l’énergie et de l’air conditionné devraient être les plus grands consommateurs de cuivre, tandis que l’immobilier et l’automobile pourraient continuer à présenter des faiblesses. En effet, l’Association chinoise des voitures particulières prévoit une baisse de 4,8 % des ventes de véhicules particuliers cette année, avec seulement 1,73 million d’unités vendues.

Tensions sur le LME

Cependant, sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a connu une légère baisse de 0,6 %, se fixant à 8 622,50 $ par tonne métrique, effaçant ainsi les gains de la séance précédente. Les investisseurs se préparent à une réunion de la Fed qui pourrait entraîner une hausse de 25 points de base des taux d’intérêt. Cette situation crée des tensions et une certaine incertitude sur le marché, qui se reflète dans la fluctuation des cours du cuivre.

Impact du dollar sur les prix

De plus, l’indice du dollar a légèrement augmenté, exerçant une pression supplémentaire sur les prix du cuivre. En effet, un dollar plus fort rend le métal moins abordable pour les acheteurs détenant d’autres devises. Cette relation inverse entre le dollar et le cuivre influence également les fluctuations du marché.

Analyse des autres métaux

En ce qui concerne les autres métaux, l’aluminium sur le LME a diminué de 0,3 % à 2 232,50 $ par tonne métrique, tandis que l’étain a perdu 1,3 % à 28 535 $, le zinc a baissé de 0,7 % à 2 471 $, le plomb a reculé de 0,7 % à 2 163,50 $ et le nickel a chuté de 1,1 % à 22 210 $.

Sur le ShFE, l’aluminium a légèrement baissé de 0,1 % à 18 305 yuan par tonne métrique, l’étain a glissé de 0,7 % à 232 080 yuan, le plomb a reculé de 0,6 % à 16 020 yuan, tandis que le zinc a augmenté de 1,1 % à 20 515 yuan et le nickel a progressé de 1,1 % à 172 880 yuan.

Conclusion

En somme, la hausse des cours du cuivre sur le ShFE est soutenue par les espoirs d’une relance économique en Chine. Les investisseurs anticipent une amélioration de la demande, principalement dans les secteurs de l’énergie et de l’air conditionné. Cependant, les tensions liées à la réunion de la Fed et l’impact du dollar sur les prix ajoutent une dose d’incertitude sur le marché. Il est donc essentiel de surveiller de près l’évolution de la situation. Cette analyse du marché du cuivre et des autres métaux permet aux acteurs du secteur de mieux comprendre les facteurs qui influencent les cours et d’ajuster leurs stratégies en conséquence.

 

Voir aussi:

Call Now Button