Cuivre en baisse: impacte du conflit au Moyen-Orient et l’augmentation des réserves

La semaine commence avec une chute du cuivre, impacté par des éléments tels que le conflit au Moyen-Orient et l’augmentation des réserves. Cette situation influence les marchés internationaux des métaux, avec des répercussions significatives sur les cours.

Le Cuivre à la Baisse

Sur le London Metal Exchange (LME), le prix du cuivre pour une livraison à trois mois a fléchi de 0,4 % pour atteindre 7,918 $ par tonne. De même, sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le contrat le plus actif, avec une échéance en décembre, a perdu 0,8 %, se fixant à 65,840 yuans par tonne (équivalent à 9,000.93 $).

Le Conflit au Moyen-Orient

Le conflit au Moyen-Orient est l’un des facteurs majeurs pesant sur le prix du cuivre. Il pourrait s’étendre à des nations voisines, ce qui suscite des inquiétudes à Washington concernant les intérêts américains dans la région. Les tensions continuent de s’aggraver à Gaza, et la frontière libanaise est également le théâtre d’une montée des hostilités. Dans cette optique, le secrétaire d’État à la Défense, Lloyd Austin, a annoncé que les États-Unis enverraient davantage d’aide militaire pour renforcer leur position et soutenir Israël.

Augmentation des Stocks

Un autre élément qui pèse sur le marché du cuivre est l’augmentation des stocks. Sur le LME, les réserves de cuivre ont augmenté depuis la mi-juillet, atteignant la semaine dernière un pic de deux ans, avec 191,925 tonnes. Les stocks de cuivre sur le ShFE connaissent également leur deuxième semaine consécutive de hausse, atteignant 58,223 tonnes.

Impact sur les Autres Métaux

Le cuivre n’est pas le seul métal affecté par cette situation. Sur le LME, l’aluminium perd 0,2 %, se situant à 2,176.50 $ par tonne. Le zinc connaît une baisse de 0,7 %, atteignant 2,420 $ par tonne, tandis que le plomb recule de 0,3 % pour se fixer à 2,093.50 $ par tonne. Seul l’étain maintient sa stabilité à 24,995 $ par tonne, tandis que le nickel enregistre une légère augmentation de 0,1 %, atteignant 18,600 $ par tonne. Du côté du ShFE, le plomb gagne 0,5 % pour se fixer à 16,580 yuans par tonne (équivalent à 2,267.00 $). À noter que l’aluminium et le zinc perdent 0,4 %.

Copper en Baisse

Le cuivre a chuté au plus bas depuis près de onze mois, démontrant que les coûts d’emprunt en hausse et la réduction des dépenses commencent à avoir un impact sur l’économie industrielle mondiale. Les prix du cuivre, souvent considérés comme un indicateur de l’économie mondiale, ont chuté de 1,2 % pour atteindre 7,856 $ par tonne sur le London Metal Exchange, rompant brièvement le bas de la fourchette de négociation étroite qui prévalait cette année, avant de rebondir partiellement.

Tensions entre l’Offre et la Demande

Jusqu’à récemment, les inquiétudes croissantes concernant l’activité manufacturière mondiale faible étaient en partie compensées par les menaces sur l’offre. Cependant, les prix baissent depuis quelques mois à mesure que la reconstitution des stocks indique que la production précède désormais la demande.

Les réserves de cuivre suivies par le LME, nécessaires à la transition énergétique et aux besoins de l’économie traditionnelle, ont atteint leur plus haut niveau depuis octobre 2021 la semaine dernière. Le marché du cuivre a également connu une large contango, une condition où les prix au comptant se négocient à des rabais par rapport aux contrats à terme, généralement en raison d’une faiblesse de la consommation.

Pressions Macroéconomiques

Au niveau macroéconomique, la pression sur le cuivre s’est intensifiée avec la montée des taux d’intérêt et l’anxiété persistante quant à la politique de la Réserve fédérale, ce qui a entraîné une hausse du dollar, rendant les matières premières plus coûteuses pour les acheteurs dans d’autres devises.

Les rendements des bons du Trésor américain ont atteint des niveaux record la semaine dernière, et les derniers résultats de bénéfices montrent que les coûts d’emprunt créent des perturbations à l’échelle mondiale.

Des Attentes Révisées à la Baisse

Tesla Inc., un baromètre implicite de l’utilisation du cuivre dans le secteur des véhicules électriques, révise à la baisse ses attentes de croissance, alors que des années d’expansion rapide coïncident avec la hausse des taux d’intérêt et d’un consommateur plus soucieux des coûts. Les actions des fabricants de panneaux solaires ont également chuté la semaine dernière après que la société américaine SolarEdge Technologies Inc. ait averti d’annulations et de retards de commandes.

Par ailleurs, sur le marché immobilier chinois fortement endetté, le groupe Evergrande se rapproche d’une audience prévue pour le 30 octobre pour discuter de la liquidation de la société, une possibilité autrefois impensable. Chez Country Garden Holdings Co., les créanciers se préparent à une éventuelle restructuration de la dette après que le développeur chinois en difficulté ait manqué le paiement des intérêts d’une obligation en dollars.

Le Cuivre en Baisse de 0,4 %

Le prix du cuivre s’établit actuellement à 7,914 $ par tonne, en baisse de 0,4 % à 9h26, heure locale, sur le LME, ce qui porte sa perte depuis le début de l’année à 5,5 %.

 

Voir aussi:

Call Now Button