Baisse Persistante des Cours des Métaux Industriels

Les cours des métaux industriels ont connu une période de baisse continue, s’effaçant pour la quatrième séance consécutive. Cette tendance à la baisse est alimentée par plusieurs facteurs majeurs qui suscitent des inquiétudes parmi les investisseurs.

Inquiétudes Persistantes Concernant la Demande Chinoise

L’une des principales préoccupations est la demande en métaux en Chine, un acteur clé sur le marché mondial des métaux industriels. Les incertitudes économiques et les signes d’un ralentissement économique en Chine ont un impact significatif sur les prix des métaux. La Chine étant un grand consommateur de métaux, toute diminution de sa demande peut avoir des répercussions mondiales.

Incertitude Liée aux Taux d’Intérêt et à la Croissance Mondiale

L’incertitude autour des taux d’intérêt et de la croissance économique mondiale contribue également à cette tendance baissière. Les investisseurs sont préoccupés par la hausse des taux d’intérêt, ce qui peut rendre les investissements dans les métaux moins attractifs par rapport à d’autres options.

Cours du Cuivre en Baisse

Le cuivre, un indicateur clé de l’économie mondiale en raison de son utilisation dans divers secteurs, a vu son cours reculer de 0,6% à 7 903 $ par tonne, se rapprochant de ses plus bas niveaux atteints en mai. Cette semaine, le cuivre a perdu 4,5% de sa valeur, marquant sa plus forte contraction hebdomadaire depuis novembre 2022.

Nitesh Shah, stratège pour Wisdom Tree, souligne que les données économiques américaines ne sont pas concluantes, avec une croissance économique modérée, indiquant que la Réserve fédérale pourrait poursuivre son programme de relèvement des taux d’intérêt. À moyen terme, on prévoit un rebond de la demande de cuivre dans les secteurs de la transition énergétique. Cependant, à court terme, la demande en Chine reste faible, ce qui est reflété par l’augmentation des stocks de cuivre, atteignant leur plus haut niveau depuis mai 2022.

Chute du Nickel

Le nickel a également connu une chute importante, atteignant 18 500 $ par tonne, son niveau le plus bas depuis juillet 2022. Cette année, le nickel a enregistré une baisse impressionnante de 38%, ce qui en fait le pire performeur parmi tous les métaux de base cotés à la LME.

Impact sur les Autres Métaux

D’autres métaux tels que l’aluminium, le zinc, le plomb et l’étain ont également enregistré des baisses de prix, témoignant de la tendance générale à la baisse sur le marché des métaux industriels.

Perspectives pour le Cuivre et la Demande en Transition Énergétique

Malgré les défis actuels, il existe des perspectives positives à moyen terme pour le cuivre, en particulier dans le contexte de la transition énergétique. La demande de cuivre devrait augmenter dans les secteurs liés aux énergies renouvelables et à la mobilité électrique.

Aurubis Maintient ses Tarifs Malgré les Défis Économiques

Aurubis AG, le plus grand producteur de cuivre en Europe, prévoit de maintenir ses tarifs élevés pour la livraison de cuivre à ses clients en Europe l’année prochaine. Cette décision, prise malgré le ralentissement économique en Europe, reflète l’anticipation d’une reprise de la demande dans le secteur de la transition énergétique.

Conclusion

En résumé, les cours des métaux industriels sont en baisse en raison des préoccupations persistantes concernant la demande en Chine, le ralentissement économique mondial et l’incertitude liée aux taux d’intérêt. Cependant, les perspectives à moyen terme restent positives pour certains métaux, notamment le cuivre, dans le contexte de la transition énergétique. Les investisseurs surveilleront de près l’évolution de ces marchés et les facteurs économiques mondiaux qui les influencent.

Voir aussi:

Call Now Button