baisse des cours des métaux malgré la faiblesse du dollar

La baisse des cours des métaux de base

Les marchés des métaux de base sont actuellement confrontés à une chute des prix, et cela, malgré la faiblesse du dollar. Cette situation est principalement attribuée aux perspectives de demande plombées par les mauvais résultats économiques en Chine, l’un des principaux acteurs de ce marché.

Le cuivre en perte de valeur

Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a enregistré une baisse de 1 %, atteignant 8 588 $/t. De même, sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le contrat le plus échangé (échéance août) a glissé de 0,7 % à 68 940 yuan/t (soit 9 617,61 $).

La lente croissance économique chinoise

Au deuxième trimestre, la croissance économique chinoise a été plus lente que prévu, avec une augmentation du PIB limitée à seulement 0,8 %, comparativement à 2,2 % lors du trimestre précédent. Ces résultats décevants mettent en évidence l’absence d’un plan de relance attendu depuis plusieurs semaines. Les autorités chinoises redoutent toutefois une conséquence néfaste : l’endettement. La demande, en Chine comme ailleurs, reste faible, tandis que la production continue d’augmenter. Le mois dernier, la production chinoise de métaux non-ferreux a connu une hausse significative. Si l’offre continue à augmenter sans que la demande ne suive la même tendance, les stocks vont rapidement s’accumuler. Les entrepôts du ShFE ont déjà enregistré une augmentation des stocks de cuivre pour la troisième semaine consécutive, atteignant 82 960 tonnes. La réduction des stocks de cuivre raffiné a atteint un plus bas de cinq mois la semaine dernière, avec une baisse de 40 yuan/t.

Stabilité relative du dollar

Malgré la pire baisse hebdomadaire de l’année, le dollar parvient à se maintenir aujourd’hui. En général, la faiblesse du billet vert rend les métaux moins onéreux pour les détenteurs d’autres devises.

La demande en contraction

Le scénario se répète sur tous les marchés : la demande, déjà durement touchée par les conditions macroéconomiques, continue de se contracter, en particulier pendant la période estivale marquée par les congés. Dans ce contexte, la diminution des primes est générale, à l’exception du cuivre.

L’aluminium sous pression

Le marché européen de l’aluminium est également confronté à des difficultés. Les primes liées à ce métal sont globalement restées stables au cours de la semaine, à l’exception de l’Espagne où elles ont diminué. La demande pour l’aluminium continue de souffrir de cette situation. Les primes sur les lingots d’aluminium P1020, au départ des entrepôts de Rotterdam, se maintiennent à un niveau stable, oscillant entre 290 et 315 $/t.

En résumé, les cours des métaux de base sont en baisse en raison des perspectives de demande moroses causées par les mauvais résultats économiques en Chine. Malgré la faiblesse du dollar, les prix continuent de chuter. La croissance économique chinoise est ralentie, ce qui entraîne une augmentation de la production de métaux non-ferreux et une hausse des stocks. La demande est également en contraction, et les primes sur les métaux diminuent dans l’ensemble. Seul l’aluminium fait exception, avec des primes relativement stables sur le marché européen.

 

Voir aussi:

Call Now Button